logo Anizoo
q
 
 
 
Identification

> S'inscrire
> Mot de passe perdu
casperfou : Plus de place, merci de passer en boutique. Bonne soirée à tous -- Flobill : Coucou, plein d'animaux en tik sans tac ^^ bons achats, bonne journée tout le monde ;) -- decaudain : Bonne journée à tous, n'hésitez pas à faire un tour dans ma tik. Bisous baveux :* -- Cricket : Coucou ! cherche petit duc femelle ado ou adulte sans eucas , mp moi merci ! bonne journée :) -- kangou : bonjour,hop hop hop recherche ours secoueur male adule merci -- mesangecharbonniere : merci à mes nombreux acheteurs! bonnes vacances à le jeunesse! bisous à tous! -- Lady98 : Coucou :) passez dans mon parc Aquatique ! Merci à bisounours88 super marraine <3 -- kangou : bonsoir deux ptis chats dans ma tik merci hop hop hop bonne soirée -- airam : bonsoir laura60140 à besoin de vos visites joannie69 aussi merci à tous -- mesangecharbonniere : besoin de place! merci de passer en tik! bon jeu et agréable journée à tous!
Identification: -
Inscription Passe perdu ?

Pottok

Vous devez vous identifier pour accéder à cette page.
Il y a 624 "Pottok" dans l'ensemble des parcs d'Anizoo!

Information Espèce

description

Le Pottok ou Pottock est une race de poney vivant principalement à l'ouest du Pays basque, dans les Pyrénées. D'origine très ancienne, il présente des ressemblances morphologique avec les chevaux des peintures rupestres de la même région. Utilisé pendant des siècles par les habitants du pays basque pour divers travaux d'agriculture, il fut également mis au travail dans les mines.

Pottok signifie « petit cheval » en basque, et se prononce « pottiok ». Le pluriel est pottokak.

Les pottokak seraient issus des petits chevaux qui peuplaient le sud-ouest de l'Europe, il y a environ un million d'années. Ils auraient aussi des liens de parenté avec le cheval de Przewalski et le Tarpan. Chassés, ils trouvèrent refuge dans les massifs rocheux des Pyrénées et survécurent au climat perturbé des dernières glaciations du quaternaire. Les peintures rupestres des grottes de Sare et des grottes d'Isturitz et d'Oxocelhaya représentent des chevaux très similaires au pottok basque actuel et attestent donc d'une très ancienne présence.

Les Basques eurent la sagesse de ne pas décimer les troupeaux de pottokak : au contraire, les paysans locaux les utilisèrent pour l'agriculture. Mais au XIXe siècle, pour satisfaire aux besoins en charbon de la révolution industrielle, les pottokak furent envoyés dans les mines de charbon de la région, du nord et de l'est de la France. Le pottok était apprécié pour sa petite taille, sa force, sa robe sombre donc peu salissante et le peu de soins qu'il nécessitait.

Peu à peu une sélection eut lieu : les poneys de robe sombre partaient dans les mines alors que les pottok de robe pie étaient vendus à des cirques ou à quelques riches propriétaires. Ce n'est que plus tard que les maquignons s'intéressèrent au pottok. En effet, sa docilité et surtout la robe pie le rendaient attrayant pour les enfants et les centres équestres.

Aujourd'hui, les pottokak vivent en semi-liberté dans les massifs de la Rhune, de l'Artzamendi, du Baïgura et de l'Ursuya. Ces montagnes constituent le berceau de la race. Une à deux fois par an, les éleveurs montent pour une vérification des naissances, une vermifugation et un déparasitage. Parfois ils sélectionnent quelques animaux dans le but de les vendre aux foires annuelles de Hélette, Espelette, et Garris dans les Pyrénées-Atlantiques.

On distingue deux types de Pottok suivant les conditions du milieu. Le Pottok de montagne vit librement dans les massifs montagneux au sein d’un troupeau. Le Pottok de prairie est un poney élévé hors berceau et destiné aux activités sportives et de loisirs. À l’âge adulte, un poney Pottok de montagne se limite à 1,32 m alors qu'un poney Pottok élevé en prairie peut aller jusqu'à 1,47 m. Son poids excède rarement les 350 kg. Le pottok aussi est doté d'une grande rusticité et d'une forte endurance.

Aujourd'hui, un grand nombre de ces poneys vit à l'état semi-sauvage ; il est fréquent d'en rencontrer sur les contreforts des Pyrénées. Sa morphologie particulière lui permet de vivre dans le climat rude de la montagne. Grâce à son crin fourni et à ses longs poils, il peut rester toute l'année en altitude.

La physionomie du pottok a été totalement façonnée pour résister aux conditions difficiles des hauteurs : une petite taille pour être moins exposé aux intempéries, un pelage abondant pour résister au froid, des membres forts et de petits sabots durs pour avoir accès aux lieux les plus reculés.

Si la physionomie externe du pottok s'est adaptée, il en va de même pour les organes internes : son appareil digestif a su s'adapter aux conditions difficiles des hauteurs. Ainsi, le pottok supporte une alimentation peu énergétique composée d'ajoncs, de ronces, de glands ou de châtaignes. Cela fait de lui un animal au rôle écologique. Il débroussaille et nettoie les endroits les plus inaccessibles des montagnes du Pays basque.

En raison des conditions de vie contraignantes, le cycle biologique que l'on trouve chez les autres chevaux a été modifié chez le pottok. En temps normal, les naissances ont lieu entre mars et mai, mais chez les sujets de montagne les mises bas ont lieu entre juin et juillet. Les poulains pottokak gardent leur crinière frisée durant toute la première année. Il apparait aussi que les poulains de robe blanche sont très peu viables : dans la plupart des cas, ils décèdent au bout de 3 jours.

 


Informations Anizoo
Type d'espece rare
Rentabilité 134
Durée de gestation 7 jours
Niveau d'accessibilité 9
Taille à la naissance 50 cm
Croissance par jour 16200 cm
Adolescent à 15 jours
Adulte à 20 jours
Vieux à 60 jours
Nombre de bébé(s) Porté de 1 bébé maximum.
Durée de repos apres accouplement 4 jours
Type de nourriture Herbe
Quantité de nourriture consommé pour 1 point de nourriture 5 kg
Coût des soins pour 1 point de vie 1 bambous
Prime de remise en liberté 1000 points
Prix de vente minimum 32500 bambous

Anizoo © Copyright Exagame 2004-2008 - Tous droits réservés - Mentions légales - Conditions Générales d'Utilisation - Contactez-nous